Traitement médical par l’image : la santé au cœur de l’innovation par Elke

09/03/2020

Après des études en ingénierie médicale, Elke est aujourd’hui Scrum Master pour Philips Design et travaille dans le domaine du traitement médical par l’image, qui met en oeuvre des techniques opératoires peu invasives. 

 

« Mon équipe, intégralement composée de designers, conçoit des prototypes qui visent à améliorer la qualité de soin des patients en optimisant l’expérience utilisateur. Actuellement, nous travaillons sur des solutions médicales pour les salles d’intervention. Grâce à notre plateforme d’applications interventionnelles, nous pouvons intégrer l’imagerie intravasculaire et la physiologie dans les procédures de traitement médical par l’image ».

Ainsi, seront précisément identifiées les maladies coronariennes, lorsque l’apport en sang au muscle cardiaque est insuffisant, et les vasculopathies périphériques, troubles des vaisseaux sanguins en dehors du cœur. Une meilleure identification permettra la mise en place de soins optimisés, le traitement médical par l’image combinant des méthodes diagnostique et thérapeutique, qui constituent une alternative « mini-invasive » à la chirurgie ouverte.
Il permet une vue profonde de l’organisme sans nécessité d’ouvrir ses tissus par le biais d’une chirurgie et d’accéder à une zone ciblée à l’intérieur du corps, notamment via le réseau vasculaire.

 

L’ingénierie pour optimiser la qualité de soin des patients

Elke a suivi un bachelor d’ingénierie biomédicale à l’Université technique d’Eindhoven aux Pays-Bas, puis un Master d’ingénierie médicale avec une spécialité en biomécanique et imagerie médicale.

Son projet de fin d’études lui a permis de transformer la théorie en pratique, en réalisant une simulation de l’articulation du genou, pour analyser les lésions du cartilage et trouver le meilleur implant à utiliser en guise de traitement. Elle a utilisé la modélisation par éléments finis afin d’étudier la répartition de charge et de pression sur le cartilage.

Son diplôme en poche, Elke a souhaité acquérir des connaissances et de l’expérience en ingénierie logicielle, une discipline clé pour gagner en expertise dans le domaine de l’imagerie médicale. C’est à l’occasion d’un forum métier dans son université qu’elle a rencontré ALTEN, qui lui a proposé de suivre la Masterclass en ingénierie logicielle. À l’issue de celle-ci, Elke a mené plusieurs missions de conseil avec ALTEN, dans des secteurs d’activité variés, jusqu’à accompagner aujourd’hui les équipes de Philips Design.

Après un premier projet en tant que consultante ALTEN en développement logiciel pour des systèmes embarqués dans l’agriculture, Elke est devenue Scrum Master, tout en continuant à travailler sur l’aspect technique du projet.
Ce double rôle a été très instructif : « J’ai d’abord appris que faire du développement logiciel ne se résume pas qu’à coder. Il s’agit de construire une architecture logicielle solide et de toujours chercher à optimiser la qualité de son code en le testant. En tant que Scrum Master, j’ai accompagné une équipe de développeurs dans l’application de méthodologies dites « Agiles », c’est-à- dire prenant en compte une gestion de projet basée sur un dialogue entre toutes les parties prenantes et une souplesse continue ». C’est à ce poste de consultante Scrum Master ALTEN qu’Elke a ensuite rejoint Philips Design, qui développe des technologies au service de la santé.

« Je manage une équipe de designers dont le but premier est d’optimiser la qualité de soin des patients. L’ingénierie médicale permet de travailler sur des appareils et des projets qui aident à prévenir les maladies ou à les détecter à un stade précoce ».

 

Ingénieur Scrum Master : objectif agilité !

« Je guide mon équipe dans l’application d’approches itératives et collaboratives, qui nous permettent de travailler efficacement avec les développeurs.
L’agilité est déjà bien intégrée dans le secteur informatique, mais elle l’est beaucoup moins dans la branche du design. C’est un vrai challenge que d’accompagner mon équipe pour aller vers plus d’agilité, et donc de performance ».

Pour Elke, mettre en place des process pour que la collaboration soit optimale au sein d’une équipe, c’est avant tout créer du lien. L’ingénierie ne se résume pas qu’à la connaissance d’une seule et même activité technique : il s’agit de considérer les équipes, le produit, les utilisateurs, le client, et toutes les autres parties prenantes. « Ouverture d’esprit, ambition et connaissances technologiques pointues ont contribué à mon développement en tant qu’ingénieure chez ALTEN ».

 

Retrouvez l’intégralité des portraits de consultantes-ingénieures ALTEN
dans le Portfolio Histoires de Femmes Ingénieures n°4.

 

Share